Mon orthophoniste et moi

Mon orthophoniste et moi

Cours ou séance d’orthophonie?

Cours ou séance d’orthophonie?

Cours d’orthophonie ou séance d’orthophonie?

Dans le contexte des troubles des apprentissages (dyslexie, dyscalculie, dysphasie, TDAH), on se questionne parfois sur la terminologie à employer en orthophonie. Parle-t-on de cours d’orthophonie ou de séance d’orthophonie? Ce questionnement peut être en lien avec une certaine confusion entre la rééducation orthophonique et le soutien scolaire. Ces deux aides sont souvent complémentaires mais doivent être différenciées. 

Séance d’orthophonie vs cours de soutien

Lorsque l’on est dans le domaine du soutien scolaire, on parle de cours. A contrario, dans le domaine de l’orthophonie, on parle de séance. La terminologie est différente car un cours peut durer plus d’une heure alors qu’une séance d’orthophonie dure entre 30 et 45 minutes. Pourquoi cette différence de durée? Dans un cours de soutien scolaire, on revoit ce qui a été présenté en classe donc il s’agit d’une deuxième présentation. L’élève va compléter son apprentissage avec les données manquantes du cours qui a été vu. Dans un suivi orthophonique, on va travailler sur une difficulté cognitive relevée au bilan initial. On atteint donc plus rapidement la zone de fatigabilité du patient. Lorsque ce dernier arrive à saturation cognitive, il est inutile de poursuivre le travail. Il est préférable d’effectuer une pause et de reprendre plus tard. En conclusion, pour une efficacité de la prise en charge orthophonique, on privilégie la qualité à la quantité avec des séances courtes.

Contenu d’une séance d’orthophonie vs d’un cours de soutien

Le contenu d’une séance ou d’un cours est également différent. Le soutien scolaire permet de reprendre des apprentissages difficiles qui ont été vus en classe. L’élève n’a pas saisi ou compris la notion étudiée. Le cours de soutien permet de revoir cette notion pour que l’élève puisse acquérir cet apprentissage. L’enseignant répète la leçon et donne une explication différente. En séance, l’orthophoniste rééduque le trouble d’apprentissage en proposant des outils de compensation. Le bilan orthophonique effectué en situation initiale a permis de lister les difficultés. Par exemple: lenteur en lecture, stock lexical orthographique faible, raisonnement hypothético-déductif déficitaire, structure logique de sériation instable, etc. Dans un suivi orthophonique, le patient effectue des exercices ludiques en utilisant les outils orthophoniques pour apprendre à les maîtriser en autonomie. Dans un stade avancé de la rééducation, le patient généralise l’utilisation de ses outils à tous ces apprentissages. En séance, on va donc travailler sur la méthodologie pour compenser les troubles et accéder aux apprentissages alors qu’en cours de soutien, on va travailler les notions scolaires étudiées en classe.  

Un orthophoniste vs un enseignant

La différence entre un cours de soutien et une séance d’orthophonie est marquée par le professionnel qui travaille avec l’enfant. L’orthophoniste est un professionnel du paramédical alors que l’enseignant est un professionnel de l’éducation. Le premier est répertorié à l’ARS (Agence Régionale de Santé) et a un numéro dans le répertoire ADELI c’est-à-dire le répertoire des professionnels de santé. A l’inverse, l’enseignant travaille pour l’Education Nationale ou pour une agence privée de soutien scolaire. 

La formation initiale d’un orthophoniste ou d’un enseignant est différente par leur durée et leur parcours universitaire. Les études d’orthophonie durent 5 ans pour atteindre un niveau master et s’effectuent dans une école d’orthophonie généralement rattachée à la faculté de médecine. Pour devenir enseignant, il faut obtenir un master MEEF (Métier de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation).

Le rôle d’un orthophoniste et d’un enseignant auprès de l’enfant est différent. L’enseignant transmet un savoir alors que l’orthophoniste rééduque un dysfonctionnement qui entrave l’accès aux apprentissages. Ces deux rôles sont complémentaires et les deux professionnels travaillent ensemble pour la réussite de l’élève. L’orthophoniste propose des méthodes d’apprentissage correspondant aux besoins spécifiques de l’élève dys. L’enseignant établit un projet personnalisé de scolarisation incluant ces méthodes et outils pour permettre à l’élève d’accéder aux apprentissages dispensés en classe. Les aménagements pédagogiques peuvent être la diminution de la quantité d’exercices, l’obtention d’un temps supplémentaire pour les contrôles, le grossissement des caractères, l’apprentissage des leçons par mots-clés, etc.

Matériel d’orthophonie vs matériel d’enseignement

Le matériel utilisé en rééducation orthophonique et en cours de soutien peut être similaire. Cependant, la manière d’utiliser le matériel est différente car l’objectif d’une prise en charge orthophonique est différent de celui d’un cours de soutien. Le matériel est un support de travail que l’orthophoniste et l’enseignant s’approprient pour atteindre leur objectif. Il existe également des éditeurs spécialisés pour les jeux d’orthophonie. Ce sont des éditeurs qui produisent du matériel en collaboration avec des professionnels pour travailler sur des difficultés ciblées. Il s’agit souvent de jeux créés par des orthophonistes et pour des orthophonistes. On peut citer parmi ces éditeurs OrthoEdition, Mot à Mot, Passe-temps, Espace Orthophonie, Hop Toys, Ortho & Logo, Pirouette Editions, Le grand Cerf, Placote, Kerozenn, HappyNeuron, J’Imaginès, Akros, etc. 

Aller en haut